Jour 3 I Le compte-rendu des débats

Jour 3 I Le compte-rendu des débats

6 février 2020 Non Par Débat Retraites

Retour sur la troisième journée d’examen de la réforme des retraites. 

Les députés ont enfin adopté dans la matinée l’article 1, et les articles 2 et 3 dans la journée. L’article 2 acte que le régime “universel” se substitue aux 42 régimes de retraite actuellement existants et l’article 3 est relatif aux règles de calcul des droits à retraite.

L’examen de ces articles ont donné lieu à des échanges nourris (et parfois surréalistes, cf vidéo ci-dessous) sur le caractère universel ou non de la réforme, la situation des fonctionnaires et des avocats, les nouvelles règles de calcul des pensions des Français.

Plus de 1000 amendements ont été examinés après ce troisième de jour de débats, 3 articles ont été adoptés sur les 65 du projet de loi ordinaire.

L’examen de l’article 2 a été l’occasion d’un débat sur les conséquences de la réforme des retraites sur les avocats.

En effet, pour les avocats, la réforme des retraites c’est :

  • des cotisations qui doublent de 14 à 28% pour la moitié (la moitié qui gagne le moins) de la profession 
  • un montant minimum des pensions rabaissé à 1.000 euros net par mois contre 1.416 euros actuellement

Ce que cette réforme prépare, c’est la mort de tous les petits cabinets qui ne pourront pas supporter l’augmentation des cotisations, c’est un plan de licenciement de 20 000 avocats et des collaborateurs des cabinets !

Au delà de la situation des avocats, les débats sur les articles 2 et 3 ont été l’occasion de revenir sur les conséquences concrètes de la réforme des retraites sur les Françaises et les Français.

Comme nous le disent de nombreux économistes, les études de cas de l’étude d’impact sont truqués. Alors quelle seront les réelles conséquences de cette réforme sur les femmes ou les fonctionnaires ? Interrogés pendant toute la journée par les députés de l’opposition, la majorité et le gouvernement ont malheureusement systématiquement refusé de répondre.

Mercredi matin, la majorité a fait adopter deux amendements et tenter un tour de passe-passe pour donner l’illusion aux enseignants et aux chercheurs qu’elle répondait à leurs inquiétudes sur la réforme des retraites.

Débat-retraites a décrypté cette séquence ici.