Non, tous les agriculteurs n’auront pas 1000 euros de retraites par mois !

Non, tous les agriculteurs n’auront pas 1000 euros de retraites par mois !

6 février 2020 0 Par Débat Retraites

Depuis des mois, le gouvernement promet une « révolution sociale » avec la mise en place d’un minimum retraite de 1000 euros mensuels pour les agriculteurs. Mais est-ce tout à fait vrai ?

Non, c’est faux, car ces 1000 euros par mois seront perçus à condition d’une carrière complète au SMIC, ce qui est loin d’être le cas de tous les exploitants : cela concerne moins de la moitié. Ainsi, plus de la moitié des agriculteurs n’aura donc pas de retraite à 1000 euros par mois.

Le Gouvernement semble aussi méconnaître les particularités liées au métier d’exploitant agricole, les revenus varient fortement d’une année à l’autre, et d’un mois à l’autre. Il est donc difficile de faire une carrière complète au SMIC.

En 2016, selon l’INSEE, 22,1% des agriculteurs en activité vivaient en-dessous du seuil de pauvreté. 

De plus, si cette réforme peut améliorer la vie de certains futurs retraités, elle ne change rien à la situation dramatique des retraités actuels. La Confédération paysanne rappelle ainsi que les pensions sont aujourd’hui de : «930 euros pour les hommes et 670 euros pour les femmes, et encore pire en outre-mer avec 350 euros en moyenne».

Enfin, si ce Gouvernement se soucie vraiment du sort des agriculteurs retraités, pourquoi avoir bloqué au Sénat une proposition de loi communiste qui avait été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée ? Cette dernière proposait justement la revalorisation des retraites agricoles pour les faire atteindre 85% du Smic, et c’était en 2018… mais le Gouvernement a préféré attendre sa propre réforme des retraites, quitte à sacrifier les retraités actuels !